Quran, le miracle éternel !

Publié le par muslima




Le Quran reste un miracle vivant. C'est un fait indéniable, preuve même de sa provenance divine. Pour peu qu'on y médite, on rend compte de la pureté de son enseignement, à moins qu'on ne soit de mauvaise foi ou qu'on ne fasse preuve d'esprit d'arrogance

Le Saint Livre est à la portée de toutes les races confondues. Et il existe toujours dans sa forme première, telle qu'il a été révélé, fait établi et reconnu universellement. D'ailleurs, le Saint Coran ne fut pas seulement qu'imprimé sur du papier, mais il subsiste depuis des siècles dans le coeur de milliers de gens qui l'apprennent et s'en souviennent. C'est dire que si, par inadvertance, toutes les copies de ses Ecritures à travers le monde arrivaient à s'abîmer, les innombrables Hâfiz oul Qoran (ceux qui l'ont appris et le connaissent par coeur) seraient capables de rétablir sur le champ la version authentique du Livre sacré.

Si le papier, en tant que matière périssable, disparaissait tout d'un coup, le Contenu ingral du Livre révélé survivrait dans la mémoire humaine. C'est ce qui explique le miracle que depuis quinze siècles, et ce pour tous les siècles à venir, le Saint Coran soit resté intact sans que la moindre virgule n'y ait été altérée.

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant pour les autres textes révélés depuis plus longtemps encore que le Coran, mais qui n'ont pu être mémorisés sur une grande échelle, ni préservés des extrapolations de l'homme et interférences diverses au cours de l'histoire humaine. Dans bien des cas l'on n'y avait accès que par le biais de versions traduites souvent contradictoires. Quant à la fidélité des traductions, elle restait douteuse parce que non vérifiables dans la mesure où l'original restait inaccessible. D'autre part, l'imprimerie n'allait être inventée que des siècles (plus d'un millénaire) après l'existence des dits textes. En attendant, il y eut une longue période d'obscurantisme et d'ignorance qui submergeait la majeure partie du globe, l'Europe en particulier. Et mêmes les premiers Chrétiens ne pouvaient se permettre le luxe de se procurer une copie, encore moins de la déchiffrer.

Tel n'a pas été le cas en ce qui concerne le Coran qui, tout en étant traduit très tôt dans l'Histoire de l'humanité, continua à se multiplier sous sa forme originelle. Et constamment son authenticité a été assurée et sauvegardée.

 

Cheikh Mohamed Âchiq Ilahi
(extrait du livret "Appel à la réflexion aux peuples du monde entier")
Publié par le Centre Islamique de la Réunion

 

Publié dans Quran

Commenter cet article

Hassen 20/07/2008 15:59

Assalamou alikom machallah il est super ton blog  allah ybarek je vous inviter a venir voir mon blog  c'est vrai qu'il ya pas grand chose pour l'instant http://mouslim.over-blog.com/